Rechercher
  • thesportclinic

Lombalgie, Lumbago, Sciatalgie, Sciatique, Cruralgie

Le terme lombalgie désigne une douleur dans la région lombaire, le bas du dos. Elle peut survenir soudainement (lombalgie aiguë), parfois avec une sensation de blocage (lumbago), ou alors aller et venir pendant des mois (lombalgie chronique).

Parfois, l'inflammation peut atteindre un nerf émergent de la région lombaire. On parle de sciatalgie si la douleur se propage le long du nerf sciatique (face postérieure de la cuisse/jambe) ou cruralgie si elle concerne le nerf crural (face antérieure de la cuisse).




Je souffre de douleurs dans le bas du dos! Que faire?


Tout d’abord, pas de panique, votre lombalgie est probablement aiguë, et donc de moins grande intensité. En pareil cas, les douleurs disparaîtront généralement en quelques semaines. Vos disques intervertébraux peuvent néanmoins s’en trouver fragilisés. Un suivi s’impose donc pour éviter les récidives ou certaines incapacités par la suite. En attendant votre visite chez le physiothérapeute, assurez-vous de bien reposer votre dos et d’éviter tout geste brusque. La prise d’anti-inflammatoires non stéroïdiens est également recommandée afin de diminuer quelque peu les effets néfastes de votre lombalgie. De plus, si la lombalgie perdure durant plusieurs mois, elle peut s’avérer plus problématique.


Ce que le physio peut faire:


Le physiothérapeute est formé pour évaluer et traiter les problèmes musculosquelettiques comme les douleurs lombaires en utilisant des outils thérapeutiques comme :

  • L’enseignement et les conseils concernant les activités

  • Les exercices (cardio-vasculaire, souplesse, renforce ment, stabilisation, etc)

  • La thérapie manuelle (mobilisations, manipulations, etc.)

  • L’électrothérapie

  • Les punctures à aiguilles sèches

Prévention et quelques trucs:

  • Restez actif : Tentez de sortir du lit et de poursuivre vos activités, incluant le travail. N’hésitez pas à diviser vos tâches et à vous offrir des pauses afin de contrôler la douleur.

  • Application de glace et de chaleur : Elle aide au contrôle de la douleur. Les applications ne doivent pas dépasser 20 minutes. Assurez-vous de vérifier votre peau après l’application afin d’éviter les brûlures.

  • La médication : L’acétaminophène et les anti-inflammatoires peuvent aider au soulagement des douleurs lombaires. Veuillez consulter votre pharmacien ou votre médecin.

  • À éviter : Le repos prolongé au lit ou en position assise, le soulèvement de lourdes charges, la position penchée et les rotations du tronc.

Une évaluation en physiothérapie permet de cibler les modalités susceptibles de contrôler votre douleur et de retourner à vos activités de façon sécuritaire et personnalisée.

N’hésitez pas à consulter votre physiothérapeute TheSportClinic

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout